Batiment intelligent smart grids

Data management et responsabilité sociale des entreprises

La responsabilité sociétale des entreprises semblerait enfin trouver son chemin dans le secteur de l’immobilier.

En termes de méthodologie, le data management commence à mêler les traditionnels standards et règles avec le machine learning, qui est de plus en plus capable de réaliser des prédictions fiables, notamment pour la réalisation du fameux rapport RSE.

Retour sur la RSE

Thème né au début des années 2000, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a volé en éclat dans l'immobilier en 2007, lors de la crise des subprimes. Désormais, la RSE revient en force, avec une vision à 360° articulée autour des piliers environnementaux, sociétaux et économiques.

Les bâtiments connectés

Les bâtiments connectés échangent avec leurs occupants et avec leur environnement. Ils sont à la fois un espace de vie et un espace de travail. Le bâtiment connecté consomme de l'énergie mais peut également en produire. Il fournit des données en grandes quantités, à destinations multiples.
Le bâtiment se trouve au centre d’un réseau complexe, dans lequel interagissent les individus et leurs habitats, qu'il s'agisse de maison connectée ou de Smart building.


Les données ont une valeur économique, à la fois pour la gestion et l'optimisation, la sécurisation, la prévention et l’assistance aux personnes. Le bâtiment devient une sorte de média.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les objets connectés et la collecte de données

Les objets connectés sont comme l’amiante dans les années 1970, on en met partout sans trop se poser de questions... La cohabitation entre l’humain et les objets connectés doit être réfléchie. Chacun doit être conscient du que l'on vit un changement profond. On ne peut plus être ignorant quant à cet impact de plus en plus fort sur nos existences. Au fur et à mesure que le numérique rentre dans la vie et a un impact physique, plus les risques sont grands.

Les liens entre la maison connectée et la santé sont un des enjeux domotiques des années à venir. En ce qui concerne les données e-santé, une multitude d’interrogations émerge.

Outre l’utilité évidente des informations obtenues pour le corps médical, des questions sur la gestion des données doivent se poser au sujet de leur utilisation ? Où les stocker ? Qui est le propriétaire ? Qui peut y avoir accès ?

L’open data anonymise les données, ce qui offre une protection supplémentaire par rapport au big data.

 

Ressources utiles

Annuaire d'entreprises

Actualités et conseils du secteur immobilier


 

|Contact |Reproduction interdite : batiment intelligent.com